10e Rencontres de la photo en Gaspésie

© Dadbeh Bassir

Les expositions des 10e Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie sont ouvertes aux visiteurs dans 12 municipalités, villes et parcs nationaux de la péninsule. Réunissant une trentaine d’artistes du Québec et d’ailleurs dans le monde, elles seront, pour la plupart, présentées jusqu’au 30 septembre.

À voir dans La Côte-de-Gaspé : l’exposition Foules de Mélissa Pilon (Montréal, QC) au Site patrimonial Grande-Grave du parc national Forillon. L’exposition Entre fleuve et rivière de Christophe Goussard (France) et Charles-Frédérick Ouellet (Québec, QC) est quant à elle présentée au Centre culturel Le Griffon, à L’Anse-au-Griffon, jusqu’au 19 août. La plage Haldimand. à Gaspé, accueille le volet 4 de l’exposition Iran : poésies visuelles, intitulé Dissonances. Sous le commissariat de Claudia Polledri, ce parcours en quatre volets (Gaspé, Percé, Carleton-sur-Mer et Bonaventure) présente le travail de 17 artistes iraniens : Mehran Mohajer, Mehrdad Naraghi, Dadbeh Bassir, Arash Fayez, Hosein Davoodi, Ghazaleh Hedayat, Rana Javadi, Bahman Jalali, Mehdi Vosoughnia, Ghazaleh Rezaei, Jalal Sepehr, le duo Ali Nadjian et Ramyar Manouchehrzadeh, Shadi Ghadirian, Mehrdad Afsari, Babak Kazemi, Yahya Dehghanpour. Plus de détails ci-dessous.

Dans la MRC du Rocher-Percé : Incommensurable, de Rachel Echenberg, est exposée près de la rue du Quai dans le secteur historique Charles-Robin du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, à Percé, ainsi que sur le quai de l’île Bonaventure. Dans ce même secteur historique, on retrouve aussi S’engager, le volet 3 du parcours Iran : poésies visuelles. Enfin, du côté de Chandler, l’exposition Ma grande famille de Hua Jin (Montréal, QC) est présentée près de la Cantine du Chenail.

Du côté de la MRC de Bonaventure : l’exposition Littoral – mise en situation, de Natacha Clitandre (Montréal, QC), issue de sa résidence en Gaspésie au printemps, est présentée sur la promenade de la plage et au Centre culturel de Paspébiac. À New Richmond, Anne-Marie Proulx (Québec, QC) présente Ses mains les vents, fruit de sa résidence en Gaspésie au printemps 2018 et à l’hiver 2019. Bonaventure accueille pour sa part Traverser Téhéran et ses images, qui constitue le volet 1 du parcours Iran : poésies visuelles, près du bureau d’information touristique.

Enfin, dans la MRC d’Avignon : l’exposition Dans le miroir des rizières (Maria) de Sophie Zénon (France) est présentée du 29 juillet au 30 septembre à Gesgapegiag (dans le parc près de Lobster Hut), en partenariat avec Diaphane, pôle photographique en Picardie. Partenza, de Renata Poljak (Croatie), est exposée au parc du Vieux-Quai, à Maria, en collaboration avec Occurrence, espace d’art et d’essai contemporains. L’exposition Capital Camera Exchange Inc. – Anonymous Amateur and Professional Photographers (2015-2018), de Michel Campeau, de même que l’exposition aCCCumulation de Michel Campeau, Bertrand Carrière et Serge Clément (Montréal, QC) sont présentées au Centre d’artistes Vaste et Vague de Carleton-sur-Mer du 5 au 31 août. aCCCumulation expose aussi des œuvres sur la pointe Tracadigash (phare), à Carleton-sur-Mer, du 5 août au 30 septembre. Cette ville accueille également Croiser le temps : entre présent et passé, qui constitue le volet 2 du parcours Iran : poésies visuelles, de même que l’exposition Le livre photographique 2019, qui sera présentée à la bibliothèque Gabrielle-Bernard-Dubé du 15 août au 16 septembre sous le commissariat de Serge Allaire. Du côté du parc national de Miguasha (ancien pavillon d’accueil), à Nouvelle, Skawennati (Montréal, QC) présente Le retour du Pacificateur. Enfin, le belvédère des Deux-Rivières, à Matapédia, accueille Viva ‘o rre de Carlo Rainone (Italie) grâce à une collaboration avec le festival Photolux.

© Hua Jin, My big family, 2010-present

Les Rencontres en tournée
Le public est invité à prendre part aux diverses activités des Rencontres en tournée, qui se tiendront du 15 au 18 août prochain dans différents lieux, de Matapédia à L’Anse-au-Griffon, en présence de plusieurs artistes participants. Au programme, entre autres : des visites d’exposition commentées, des projections en plein air, des vernissages et des discussions.

Iran : poésies visuelles
Articulée en quatre volets, cette exposition propose, jusqu’au 30 septembre, un parcours sur la photographie artistique contemporaine en Iran à travers l’œuvre de 17 photographes, sous le commissariat de Claudia Polledri (Québec/Italie).

« Le propos d’Iran : poésies visuelles est de questionner la portée poétique de l’image photographique, entre savoir et imagination, explique la commissaire Claudia Polledri. Le parcours se situe dans le sillage de l’exposition Iran, année 38 (2017). Présentée aux Rencontres de la photographie d’Arles (France) par Anahita Etehadieh Ghabaian (Silk Road Gallery) et Newsha Tavakolian (agence Magnum), elle se terminait avec un hommage à Abbas Kiarostami et à son « cinéma-poète ». Mais si le trait poétique du cinéma iranien a déjà été largement souligné, qu’en est-il de la relation entre photographie et poésie? Voilà ce que nous avons voulu explorer. »

Dans le cadre des Rencontres en tournée, une visite du volet 1 de l’exposition Iran : poésies visuelles, intitulé Croiser le temps : entre présent et passé, et une présentation de la commissaire Claudia Polledri et d’un artiste iranien sont prévues le 15 août à 20 h au parc des Horizons de Carleton-sur-Mer. Suivront, à 20 h 30, une projection en plein air du film Focus Iran – L’audace au premier plan en présence des réalisatrices Nathalie Masduraud et Valérie Urréa, puis une discussion avec le public. Par la suite, des visites des autres volets de l’exposition Iran : poésies visuelles seront effectuées les 17 et 18 août en présence de Claudia Polledri et d’un artiste iranien.

Également, des projections de films iraniens sont prévues à la suite des Rencontres en tournée, les 6, 7 et 8 septembre prochains.