10e Rencontres de la photographie en Gaspésie : la Tournée des photographes – jour 3

Expo Anne-Marie Proulx © Pierre Vézina

Vous n’avez pas pu assister aux « Rencontres en tournée » dans le cadres des Rencontres Internationales de la photographie en Gaspésie? Pas de soucis, notre ami Pierre Vézina était sur place pour couvrir l’événement. Nous vous présenterons donc, au cours des prochains jours, un compte rendu quotidien de ces rencontres publiques rassemblant plusieurs artistes, les visiteurs et la population locale autour de projections à ciel ouvert, de discussions, de visites commentées d’exposition, etc. Aujourd’hui, jour 3. 

Jour 3 – samedi 17 août 2019

Et la tournée se poursuit, cette fois au Parc de la Pointe Taylor, à New Richmond, avec l’exposition Ses mains les vents d’Anne-Marie Proulx (Québec). Ses tirages sont dispersés dans une belle forêt de conifères, de façon qui semble aléatoire, ce qui nécessite un accompagnement de l’artiste pour être sûr de ne rien manquer lors du parcours. Démarche résultant d’une résidence en Gaspésie au printemps 2018 et à l’hiver 2019, où l’artiste est allée à la rencontre de femmes dont les gestes sont en interaction avec la nature.

Expo Iran et Claudia Polledri © Pierre Vézina

Le trajet nous porte ensuite au bureau d’information touristique de Bonaventure, à 13h, pour poursuivre notre exploration de l’univers de la photo iranienne avec l’exposition Iran, poésies visuelles (volet 1) – Traverser Téhéran et ses images. La commissaire Claudia Polledri nous présente les tirages de cinq autres artistes (Mehran Mohajer, Mehrdad Naraghi, Dadbeh Bassir, Arash Fayez et Hosein Davoodi). Un regard assez sombre et lourd de cette capitale de 8 millions d’habitants, sur plateau entouré de montagnes. Mais qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux? Complexité de la lumière dans la grisaille, du dit et du non-dit, de l’implicite, la ligne rouge, l’auto-censure. Fascinant.

À 16h, bref arrêt au Centre culturel de Paspébiac pour voir Littoral – mise en situation de Natacha Clitandre (Montréal).  Il s’agit de la première mouture d’une œuvre en devenir réalisée lors de sa résidence en Gaspésie au printemps 2019 et dont le propos est d’illustrer les changements climatiques du littoral gaspésien.

Passage à Chandler à 17h30, près de la Cantine du Chenail, pour l’exposition Ma grande famille de Hua Jin (Montréal).  À la recherche de sa famille, elle met en images une quête identitaire qu’elle cherche à illustrer avec des images documentaires des réalités actuelles de la société chinoise.

Beach party du groupe © Pierre Vézina

Et cette journée s’achève par un dernier souper collectif près de Percé, au Camp de base du Coin du Banc, tout à côté du village de Cannes de Roches!!!  Certains participants en ont même profité pour y faire un beach-party et une saucette-baignade nocturne.  Je n’inclus aucune photo…

Poursuivre la lecture avec le jour 4
Revenir au jour 1
Revenir au jour 2