10e Rencontres de la photographie en Gaspésie : la Tournée des photographes – jour 4

Rachel Echenberg © Pierre Vézina

Vous n’avez pas pu assister aux « Rencontres en tournée » dans le cadres des Rencontres Internationales de la photographie en Gaspésie? Pas de soucis, notre ami Pierre Vézina était sur place pour couvrir l’événement. Nous vous présenterons donc, au cours des prochains jours, un compte rendu quotidien de ces rencontres publiques rassemblant plusieurs artistes, les visiteurs et la population locale autour de projections à ciel ouvert, de discussions, de visites commentées d’exposition, etc. Aujourd’hui, jour 4. 

Jour 4 – dimanche 18 août 2019

Ah, le charme de Percé, son Rocher, l’île Bonaventure, tant de fois photographiés, son affluence touristique…

Nous sommes arrivés au dernier kilomètre, le « last mile ». Je perçois une certaine saturation intellectuelle et probablement aussi une fatigue physique chez les participants. Tellement de riches contenus, de moments d’émotion et de palpitantes rencontres tout au long de ces quatre journées.

A 10h, réunion sur la Rue du Quai, dans le secteur historique Charles-Robin, pour l’exposition Incommensurable de Rachel Echenberg (Montréal). L’artiste nous explique son projet de rencontre de la famille Echenberg avec l’île d’Anticosti, en 2018.  Performances, vidéos et photos qui mettent en scène des liens familiaux subtilement dessinés dans cet endroit isolé. Maisons disparues où les corps s’empilent, ne font plus qu’un avec les espaces naturels intacts. Cohabitation de la distance et de la proximité.  Très inspirant et suggestif.

Expo Iran © Pierre Vézina

Au même endroit, suite de notre voyage initiatique en Iran avec le Volet 3 – S’engager de l’exposition Iran – poésies visuelles. Une sélection de photos de six artistes (Ali Nadjian et Ramyar Manouchehrzadeh, Shadi Ghadirian, Mehrdad Afsari, Jalal Sepehr et Babak Kazemi) qui témoignent des nombreux bouleversements dont la société iranienne a été la protagoniste (Révolution islamique, Mouvement vert, etc.). Images de répression, atmosphères étouffantes, espaces inhospitaliers. Puissance de l’image.

Expo Iran © Pierre Vézina

À 14h, en route vers la Plage Haldimand de Gaspé pour la suite et fin de l’exposition Iran – poésies visuelles – Volet 4 – Dissonances.  On découvre le travail du photographe Yahya Dehghanpour, une des figures les plus significatives de la photographie iranienne contemporaine.  Ses séries illustrent les distorsions des deux villes où il partage sa vie, Téhéran et New-York. Plusieurs photos réalisées avec iPhone, images fortes, ouvertes vers l’avenir.

Expo Mélissa Pilon © Pierre Vézina

Avec un peu de retard généré par la logistique des multiples déplacements, nous arrivons vers 16h au site patrimonial de Grande-Grave, Parc national Forillon, où l’exposition Foules de Mélissa Pilon (Montréal) nous remplit d’émerveillement. L’artiste collectionne depuis quatre ans des photos de foules issues de fonds d’archives. Individuel et collectif s’entremêlent dans ses tirages noir et blanc, stèles déposées dans ce site enchanteur, lieu naturel magique, sorte d’agora naturel surplombant la baie. L’artiste a aussi publié son projet en livre photo.

Il paraît que des oursons ont été vus à proximité! Nous n’en avons pas vus, mais un porc-épic géant nous a rendu visite!

Et la fin de la tournée nous amène au Centre culturel Le Griffon, à l’Anse-au-Griffon, vers 17h, où nous découvrons quelques photos de Charles-Frédérick Ouellet (Québec) relatives à un projet précédent sur l’Inde. Les tirages de son exposition prévue à l’horaire, Entre fleuve et rivière, en collaboration avec Christophe Goussard (France), ont dû être rapidement réacheminés à Québec pour y être exposés au centre VU Photo jusqu’au 11 septembre.

Voilà! Retour au bercail!  1800 kilomètres de plus au cadran de mon véhicule!

Revenir au jour 1
Revenir au jour 2
Revenir au jour 3