Les 11e Rencontres de la photographie en Gaspésie :  en mode résistance 

Image de la série Racines croisées, Joannie Lafrenière.

Sous le thème « Résistance », les 11es Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie présentent 15 expositions et installations montrant le travail de 11 artistes québécois et cinq artistes internationaux. Présentement en cours de montage, elles seront présentées jusqu’au 30 septembre 2020 dans 12 municipalités, villes et parcs nationaux de la péninsule.

« Résister se reflète dans notre décision de lancer des expositions extérieures jusqu’au 30 septembre 2020 en vue d’offrir, en tout sécurité, aux Gaspésiens et Gaspésiennes, aux visiteurs et à nos partenaires que sont les parcs et municipalités hôtes une programmation empreinte de lumière et de poésie. »

Artistes et munipalités
Dans La Côte-de-Gaspé, Petite-Vallée présentera le travail de l’artiste Marco Del Pra’ (Italie/Allemagne), alors que le parc national Forillon accueillera celui de Judith Bellavance (Québec). Gaspé présentera pour sa part deux expositions : l’une de Dmitry Markov (Russie) et l’autre de Raymond Jacobs (États-Unis, 1923-1993), grâce à une collaboration avec le Musée de la Gaspésie, la succession Raymond Jacobs et The J. Blatt Agency.

Dans la MRC du Rocher-Percé, le travail de Lara Gasparotto (Belgique) sera exposé au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé et celui d’Emmanuelle Léonard (Québec) à Chandler.

Du côté de la MRC de Bonaventure, Paspébiac accueillera deux expositions : l’une de Joannie Lafrenière (Québec) et l’autre de Natacha Clitandre (Québec), composée de photographies prises lors de son séjour en Gaspésie au printemps 2019. Jacynthe Carrier (Québec) présentera à Bonaventure des images issues de la performance effectuée avec des citoyens l’an dernier à la plage McGraw. Le travail de Bieke Depoorter (Belgique) sera quant à lui présenté à New Richmond.

Enfin, dans la MRC d’Avignon, Maria accueillera l’exposition d’Amélie Chassary (France) grâce à une collaboration avec Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France. Carleton-sur-Mer sera l’hôte de l’exposition de l’artiste madelinot Yoanis Menge, ainsi que d’une œuvre cinématographique de Nelly-Eve Rajotte (Québec). Serge-Olivier Rondeau et Stéfanie Vermeersch (Québec) exposeront quant à eux leur travail au parc national de Miguasha, alors que celui d’Érika Nimis (Québec) fera l’objet d’une exposition à Matapédia.

Artistes en résidence et restitutions
En mai dernier, l’artiste Aislinn Leggett a été sélectionnée par les Rencontres, en collaboration avec le Centre d’exposition L’Imagier, pour réaliser une mission photographique en Outaouais en 2021, grâce à un partenariat avec Loto-Québec. Originaire de la petite communauté de Namur, en Outaouais, l’artiste sera appelée à documenter un ou des aspects du paysage contemporain de ce territoire où elle a grandi. Les résultats de ses recherches seront présentés au Centre d’exposition L’Imagier, à Gatineau, en 2021, puis aux Rencontres en 2022. Également, la restitution de la mission photographique dans les Laurentides réalisée en 2019 par Chloé Beaulac aura lieu en septembre 2020 au Centre d’exposition de Val–David et aux Rencontres en 2021.

Les Rencontres sur le Web
Exceptionnellement cette année, les Rencontres en tournée seront remplacées par les Rencontres sur le Web, qui proposeront des discussions, visionnements et autres activités en ligne du 21 au 23 août 2020. Programmation à venir en juillet.

Partenariats internationaux
Du côté de la France, le partenariat des Rencontres avec Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France se poursuit, de même qu’avec la Ville de Nantes et l’organisme Les PUI – Pratiques et Usages de l’Image pour la tenue d’événements publics à Montréal et à Nantes. Par ailleurs, les Rencontres poursuivent leur collaboration avec la maison d’édition indépendant NoRoutine Books (Lituanie) ainsi qu’avec l’Istituto Italiano di Cultura de Montreal, et une première collaboration est en voie de se concrétiser avec le festival de photographie contemporain italien Cortona on the Move.

Image tirée du projet Amarrer le ciel, photographie, performance, vidéo, Jacynthe Carrier, 2020

« Kapokier rouge », série Gàncah bu naat, diptyque, photographie et document numérisé, tirage numérique couleur, 2019, Érika Nimis.

Image de la série Le déploiement, Emmanuelle Léonard, 2018.

Image de la série #draft #russia, Dmitry Markov

Image de la série Unuua © Yoanis Menge