Le Festival international du film sur l’art

0
12 avril 2017 à 8 h 43 min  •  Publié dans Divers, Idées de sorties, Nouvelles photo, Vidéos par  •  0 Commentaires

La 35e édition du Festival international du film sur l’art (FIFA) d’abord présentée à Montréal la semaine dernière se poursuit à travers le monde, incluant un arrêt à Québec du 12 au 16 avril. Présenté en exclusivité au pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts de Québec, cette sélection de films du FIFA n’inclut malheureusement pas de documentaire sur la photographie comme telle (la sélection originale comptait entre autres des films sur Peter Lindbergh et Josef Koudelka) mais demeure tout de même une source unique d’histoires parfois méconnues à propos du monde de l’art, et donc une intarissable source d’inspiration.

PROGRAMMATION

Mercredi 12 avril

19 h | ROBERT WILSON IN SITU
FIFA Compétition
États-Unis / Pauline de Grunne / 2016 / 90 min / Anglais, s.-t. français

À l’aube de l’inauguration du Watermill Center, le metteur en scène américain Robert Wilson est dans une course contre la montre. Après plus d’une décennie à parcourir les scènes du monde entier, nostalgique du fabuleux laboratoire d’expérimentation qu’était la communauté artistique The Byrd Hoffman School of Byrds, de laquelle il est issu, le créateur effectue un retour aux sources. Avec ses acolytes toujours plus nombreux, il s’empare d’un bâtiment désaffecté de Long Island pour en faire un centre d’art. La réalisatrice Pauline de Grunne capte la relation du metteur en scène avec ce projet unique et brosse un portrait vivant d’un grand artiste.

Jeudi 13 avril

19 h | BEAUTY AND RUIN
FIFA Compétition
Canada, États-Unis, France / Marc de Guerre / 2016 / 75 min / Anglais

Jadis ville prospère, en 2013, Détroit déclare faillite. Kevyn Orr, le gestionnaire d’urgence de la ville, liquide les biens de la métropole du Michigan pour tenter d’en éponger les dettes. Avec ses tableaux de Van Gogh, Titien et Brueghel, la collection du Detroit Institute of Art (DIA) est l’une des plus grandes richesses de la ville et du pays entier. Le réalisateur canadien Marc de Guerre suit les déboires financiers de Détroit et la lutte pour sauver la collection du Detroit Institute of Art. Ce documentaire se penche sur cette question, explorant à travers l’art l’histoire d’une grande ville américaine qui est proche de s’éteindre.

20 h 25 | JÉRÔME BOSCH, LE DIABLE AUX AILES D’ANGE
FIFA Compétition
France / Eve Ramboz et Nathalie Plicot / 2016 / 53 min / Français

L’année 2016 marquait les 500 ans de la mort du peintre néerlandais le plus célèbre : Jérôme Bosch. Contemporain de Léonard de Vinci, Bosch est à la croisée de l’héritage symbolique du Moyen Âge et de l’arrivée de l’humanisme issu de la Renaissance. Ses œuvres authentiques sont rares : 25 tableaux et huit dessins, répartis dans les plus grands musées du monde. Ce documentaire, grâce à l’animation, nous permet d’entrer dans l’imaginaire de Bosch. Les réalisatrices Eve Ramboz et Nathalie Plicot rendent un hommage sensible et poétique à ce peintre de génie. Avec des superbes effets visuels créés par Ramboz, les tableaux du peintre s’animent, déployant toute leur beauté et leur force.

Vendredi 14 avril

19 h | LE TRIOMPHE DES IMAGES IL Y A MILLE ANS
FIFA Compétition
France / Jérôme Prieur / 2016 / 52 min / Français

Au 11e siècle, partout en France, la peinture envahit les bâtiments religieux. Le réalisateur Jérôme Prieur nous entraîne dans une exploration minutieuse des scènes peintes de l’église Saint-Martin et de l’abbaye de Saint-Savin, surnommée « la Sixtine de l’époque romane ». Son film, à la réalisation discrète et soignée, donne la parole à des historiens du Moyen Âge ainsi qu’à des peintres contemporains. Leurs réflexions savantes et sensibles nous permettent de mieux comprendre ces images, le processus de création qui les a fait naître, certaines de leurs significations et, surtout, d’en apprécier les qualités plastiques.

20 h 02 | DIEGO VELÁZQUEZ OU LE RÉALISME SAUVAGE
FIFA Grand Panorama
France / Karim Aïnouz / 2014 / 52 min / Français

Pleine d’audace, l’œuvre du peintre espagnol Diego Velázquez marque une étape essentielle dans l’histoire de la peinture. Dans son film, le réalisateur Karim Aïnouz part à la découverte de la singularité de ce peintre de l’époque baroque et permet de mesurer la révolution artistique et esthétique qu’a déclenchée Velázquez. Depuis la Vénus à son miroir jusqu’au Les Ménines, ce film aux images très soignées s’attache à recréer le lien émotionnel exceptionnel entre l’œuvre de Velázquez et le public, entre l’œil du peintre et celui du spectateur.

Samedi 15 avril

13 h | JEAN-PIERRE MORIN LE SCULPTEUR DE LUMIÈRE
FIFA Grand Panorama
Canada / Suzanne Guy / 2016 / 29 min / Français

Madame Isabelle de Mévius, mécène et directrice fondatrice du centre d’exposition le 1700 La Poste, a confié à l’artiste québécois Jean-Pierre Morin la création d’une œuvre monumentale qui s’inscrit désormais dans le paysage de la rue Notre-Dame à Montréal. En dialogue avec la réalisatrice Suzanne Guy, Morin raconte son parcours dans le monde de l’art et sa manière d’envisager la sculpture. Ce film, produit à l’occasion de la réalisation de cette commande, présente tout le processus créatif, depuis la conception jusqu’à la réalisation et l’installation des sculptures.

13 h 40 | LIVE ART: TAKE ME (I’M YOURS) Live Art : Prends-moi (je suis tien)
FIFA Grand Panorama
France / Heinz Pierre Schwerfel / 2016 / 25 min / français, s.-t. français

Plus de 20 ans après la légendaire exposition parisienne Take me (I’m yours) conçue en 1994 par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist, le projet est repris à la Monnaie de Paris et s’avère toujours aussi actuel. Les œuvres exposées ne sont pas destinées à la vente, mais offertes au public, qui se sert avec enthousiasme, manipulant et emportant dans de grands sacs de toile, distribués à l’entrée du musée, tout ce qui leur tombe sous la main. Dans son film, Heinz Pierre Schwerfel entremêle les discours et les œuvres de plus d’une vingtaine d’artistes, qui composent cette exposition, articulant une pertinente réflexion sur l’art contemporain.

14 h 15 | SYMPHONIE POUR UNE ARCHITECTURE
FIFA Grand Panorama
Canada / Jean-Pierre Dussault / 2016 / 29 min / Français

Le documentaire de Jean-Pierre Dussault retrace l’extraordinaire aventure de la création de la symphonie Voir dans le vent qui hurle les étoiles rire, et rire… À l’occasion de l’ouverture du pavillon Pierre Lassonde, le MNBAQ a commandé aux compositeurs Yannick Plamondon et Symon Henry une œuvre inédite pour orchestre à cordes, marimba solo et dispositif électronique, inspirée de l’architecture d’exception du nouveau bâtiment. À travers le parcours de Plamondon, on découvre la force et la singularité de cette œuvre, de la commande venue du musée, aux partitions graphiques, à la participation de l’Orchestre Symphonique de Québec, interprétant l’œuvre dans l’escalier monumental, ainsi que celle du public prenant part à l’œuvre en faisant tinter des centaines de triangles musicaux.

14 h 55 | UNE MAISON, UN ARTISTE – VICTOR HUGO, UNE ÎLE POUR EXIL
FIFA Grand Panorama
France / François Chayé / 2016 / 26 min / Français

Contraint de fuir Paris en mai 1856, Victor Hugo achète une maison à Guernesey, une île anglo-normande de la Manche. Il écrit à l’un de ses amis : « N’ayant plus de patrie, je veux avoir un toit ! ». Pour la première fois de sa vie, l’écrivain devient propriétaire. Il transforme cette maison, la décore entièrement, projetant dans son espace son univers de poète-artiste. Cette maison et sa mise en scène deviennent finalement une de ses plus belles œuvres. C’est au dernier étage de ce refuge qu’il écrira ses plus grands romans.

15 h 31 | FEMMES ARTISTES : ANNETTE MESSAGER
FIFA Grand Panorama
Allemagne, France / Claudia Müller / 2016 / 26 min / Allemand, français, doublage français

La série documentaire Femmes artistes de Claudia Müller met de l’avant des femmes artistes contemporaines qui nous présentent des œuvres marquantes d’autres femmes artistes. Dans cet épisode, une histoire de l’art au féminin nous est racontée à travers les coups de cœur d’Annette Messager, l’une des plasticiennes les plus célèbres à travers l’Europe. Depuis les années 70, Messager a combattu l’invisibilité des femmes dans ses œuvres en parodiant la femme artiste, son travail et ses préoccupations. Dans une exposition virtuelle, elle nous parle de créatrices qui l’inspirent comme Alina Szapocznikow et Eva Hesse, oubliées depuis trop longtemps, ou encore deux jeunes artistes, Elika Hedayat et Emma Dusong.

16 h 07 | CHICAGO
FIFA Grand Panorama
États-Unis / Stanley Nelson / 2016 / 56 min / Anglais

Comment la ville de Chicago est-elle inspirante pour les artistes qui y vivent? En quoi l’architecture, l’histoire et le caractère singulier de cette ville se reflètent dans le travail de ses artistes? Dans ce film de la série documentaire Art in the Twenty-First Century, le réalisateur Stanley Nelson nous fait découvrir le travail de quatre artistes de Chicago : Nick Cave, Theaster Gates, Barbara Kasten et Chris Ware. Ils racontent comment les différentes communautés de la ville font naître leurs idées de dessins, de sculptures ou de photographies et comment ces communautés s’inscrivent dans les œuvres. Dans cette ville industrielle, où les hautes tours du centre-ville dominent, les artistes viennent modifier l’expérience urbaine par l’expérimentation et le croisement des disciplines.

Dimanche 16 avril

13 h | BELLE DE NUIT – GRISÉLIDIS RÉAL, AUTOPORTRAITS
FIFA Compétition
Wallonie-Bruxelles / Marie-Eve de Grave / 2016 / 74 min / Français, s.-t. anglais

Présenté en partenariat avec ICI ARTV et Wallonie-Bruxelles International

Grisélidis Réal est un météore. Sa vie est digne d’un roman. Elle s’est prostituée dans les bordels munichois, au bras des soldats américains noirs. Elle a trafiqué de la marijuana, fait de la prison. Dans les années 70, elle devient la « catin révolutionnaire ». Avec ce premier film documentaire, Marie-Ève de Grave nous transmet le mystère et la joie de cette femme hors norme, faisant ainsi résonner sa voix et sa pensée. S’inspirant de ses écrits, lus d’ailleurs dans le film par la réalisatrice elle-même, ce film retrace le parcours fulgurant de Grisélidis Réal, portrait fragmenté et pluriel d’une magnifique rebelle qui dévoile une véritable écrivaine.

14 h 24 | DANS LES PAS DE TRISHA BROWN
FIFA Compétition
France /Marie-Hélène Rebois / 2016 / 79 min / Anglais, français, s.-t. français

Présenté en partenariat avec ICI ARTV et Danse Danse

Trisha Brown est une figure majeure de la danse contemporaine. En défiant la loi de la gravité, elle lui a insufflé une extraordinaire fluidité, un déséquilibre inédit, une abstraction envoûtante. Alors que sa pièce Glacial Decoy entre au répertoire du ballet de l’Opéra de Paris, la réalisatrice Marie-Hélène Rebois suit le travail de répétition. C’est Lisa Kraus, une complice de longue date de Brown et une danseuse remarquable, qui se fait la passeuse de l’œuvre auprès des nouvelles danseuses. Son approche organique de la chorégraphie est passionnante et permet d’appréhender tous les éléments, de la texture des costumes à la scénographie de l’artiste visuel de Robert Rauschenberg, qui forgent l’esprit de cette œuvre créée en 1979.

15 h 54 | PAVLENSKY – MAN AND MIGHT
FIFA Compétition
Allemagne /Irene Langemann / 2016 / 99 min / Russe, s.-t. anglais

Présenté en partenariat avec ICI ARTV

Jusqu’où s’étend notre responsabilité en tant que citoyen? C’est l’une des questions que soulève habilement ce film sur le performeur russe Petr Pavlensky. La réalisatrice Irene Langemann pose un regard empathique et clairvoyant sur les actions artistiques de ce dernier, sa famille, ses déboires avec la justice, en nous amenant à saisir la profondeur de son engagement pour la liberté individuelle. C’est avec sa chair, nue, transpercée, clouée que cet artiste s’oppose aux abus de pouvoir des autorités russes, qui condamnent selon lui au silence les créateurs de la Russie abordant des questions politiques. On se rappellera qu’en 2012, il a cousu ses lèvres en signe de solidarité avec les membres du groupe Pussy Riot, emprisonnées pour vandalisme et incitation à la haine religieuse.

Laisser un commentaire