Ennemi

0

Le parcours de Karim Ben Khelifa, photographe de guerre depuis 15 ans, se résume à une quête, toujours plus ambitieuse, portée par une seule question : comment changer le rapport des gens à la guerre, aux souffrances qu’elle engendre, à la violence ? Son projet Ennemi rompt avec l’imagerie de la guerre telle que les médias nous l’ont montrée jusqu’ici. En donnant la parole à ceux qui portent en eux la violence, en leur permettant de se présenter, d’exposer leurs motivations, leurs rêves, le projet confronte les points de vue des combattants et les humanise. Avec Ennemi, le photojournaliste Karim Ben Khelifa expérimente un prisme et un cadre différents pour revisiter les conflits immémoriaux.

Ce projet propose deux expériences interactives. D’abord, une installation muséale où les participants, munis d’un casque de réalité virtuelle, sont placés entre des ennemis qui se font face, à l’intersection de leurs regards. Cette installation immersive à la pointe de l’innovation mêle pour la première fois la réalité virtuelle et la reconstruction 3D d’après une captation documentaire sur le terrain. Ensuite, une application mobile en réalité augmentée permettant aux utilisateurs de recréer ce face à face chez eux, dans leur propre environnement.

« Face à face, deux combattants s’observent.
  L’un après l’autre, ils dévoilent les raisons pour lesquelles ils se sont engagés dans la guerre ; pourquoi, comme leurs parents et ancêtres avant eux, ils ont trouvé un jour plus approprié de prendre les armes pour défendre leurs convictions, leur famille, leur pays, leur clan ou leur foi.

Que connaissons-nous exactement des combattants ? Que savons-nous vraiment des motivations qui poussent des êtres humains à s’engager dans la lutte, au risque d’être tués, mais aussi de devenir tueurs ? Et pourquoi, alors que parfois plusieurs générations se sont succédé au combat, continuer la guerre ? Que représente pour eux la liberté ? L’avenir ?

Israël-Palestine, République démocratique du Congo, Salvador, Corée du Sud et Corée du Nord, Soudan du Sud, Cachemire… De tous les conflits que connaît le monde aujourd’hui, ceux-ci semblent symboliser le mieux l’impossibilité pour chaque partie de s’identifier à l’autre. »

Lancement de l’application mobile téléchargeable le 5 octobre
L’expérience en réalité virtuelle (RV) Ennemi sera téléchargeable gratuitement dès le 5 octobre sous forme d’application en réalité augmentée dans Apple Store et Google Play, et ce, partout dans le monde, en français et en anglais. Cette expérience, d’une durée de 50 minutes, a été développée à Montréal par le studio de création numérique Dpt. et l’Office national du film du Canada (ONF). Il s’agit de l’une des toutes premières applications à utiliser les fonctionnalités d’ARKit pour iOS 11 et d’ARCore pour Android, amenant à un niveau complètement nouveau d’expérience de réalité augmentée et permettant d’interagir avec le monde réel comme jamais auparavant. Le créateur Karim Ben Khelifa viendra les 28 et 29 septembre à Montréal pour le lancement officiel de l’application mobile et présentera aux médias l’ensemble du projet, qui se décline également en une installation muséale multiutilisateur en RV. Cette coproduction documentaire internationale (Camera Lucida Productions / France Télévisions / ONF / Dpt. / Emissive) permet des rencontres inédites et puissantes avec de vrais combattants de camps opposés et montre qu’ils sont, en fait, plus semblables que différents.

L’installation muséale en RV Ennemi a amorcé sa tournée internationale avec une première mondiale, à guichets fermés, à Paris à l’Institut du monde arabe en mai dernier. Après s’être rendue à Tel-Aviv en juin, elle sera présentée en première nord-américaine à Boston, au musée du Massachusetts Institute of Technology (MIT), d’octobre à décembre 2017. La première canadienne est prévue à l’hiver 2018. L’installation Ennemi a reçu un prix Rose d’or dans la catégorie Réalité virtuelle de l’Union européenne de radio-télévision.

L’application mobile : une autre manière de rendre accessibles des témoignages exclusifs
L’application mobile rend l’expérience Ennemi accessible à tous, partout dans le monde, et permet pour la première fois en réalité augmentée la rencontre de six vrais combattants issus de trois conflits actuels parmi les plus longs de la planète. L’utilisateur qui télécharge Ennemi a un accès à des récits privilégiés et exclusifs de ces hommes au combat. En s’ancrant dans une vaste offensive de paix par une stratégie de partage globale et positive, Ennemi jette les bases de l’avenir du documentaire et de la photographie. Dans ses propres mots, chaque combattant offrira des perspectives personnelles sur la guerre, y compris des pensées sur les motivations, la souffrance, la liberté et l’avenir.

Grâce à cette technologie, l’utilisateur a l’impression comme jamais auparavant que les combattants sont avec lui, dans son environnement. À l’ouverture de l’application, il est plongé dans une vidéo immersive, qui se déploie à 360° autour de lui. Un pas le sépare de l’apparition en réalité augmentée, dans son environnement, de ces combattants qui s’entretiennent avec le réalisateur, dont la voix seule guide la conversation. Lors de ces rencontres uniques, l’utilisateur n’est séparé du combattant que par son téléphone mobile. Intrigué, il peut lui faire face ou le contourner, s’en approcher jusqu’à presque le toucher… À tout moment, le combattant le suit des yeux et réagit à ses mouvements. L’expérience est virtuelle, mais l’effet de rencontre est bien réel. Ennemi laisse toute la place aux témoignages humains afin d’appréhender de la manière la plus fidèle possible la vie, les aspirations et les espoirs, souvent semblables, de ces combattants de camps opposés.

Pour l’application, l’ONF et le studio de création numérique montréalais Dpt. ont uni leur savoir-faire. Cette association permet aux deux équipes de pousser encore plus loin l’innovation dans le récit interactif, et ce, afin de rendre possible une expérience humaine forte et de susciter réflexion et échanges, autant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

Une installation multiutilisateur novatrice pour une tournée mondiale
Après trois années et demie de développement et une présence dans les festivals les plus prestigieux (Tribeca, IDFA) et au MIT, l’installation Ennemi permet à 20 utilisateurs à la fois de voir et d’écouter trois face-à-face de combattants des conflits israëlo-palestinien, de la République démocratique du Congo et du Salvador. Les participants sont placés entre ces ennemis, à l’intersection de leurs regards. Cette expérience immersive, à la croisée de la réalité virtuelle, des neurosciences, de l’intelligence artificielle et de la création, propose aux visiteurs, chacun muni d’un casque de réalité virtuelle et d’un sac à dos-PC, de se déplacer librement, sur un espace de 300 m2.

Pour cette installation muséale en réalité virtuelle, Camera Lucida s’est associée au studio parisien Emissive, expert en technologies immersives. L’installation sera présentée au Canada à compter de l’hiver 2018.
Suivez le parcours d’Ennemi sur ennemi.org.

À propos de Karim Ben Khelifa
Karim Ben Khelifa a été correspondant de guerre pour des publications telles que Le Monde, Stern, Vanity Fair, The New York Times Magazine et Newsweek, en Palestine, en Irak, en Afghanistan, en Somalie, au Soudan du Sud, au Cachemire, au Liban, en Iran, en Corée du Nord, en Libye, en Égypte, etc. Il a vécu au Yémen, à New York, à Paris, et il partage aujourd’hui son temps entre Boston et Berlin. Membre de l’Observatoire du photojournalisme du ministère français de la Culture et de la Communication, il a d’abord lancé ce projet avec Portraits of the Enemies, exposé au Victoria and Albert Museum de Londres, puis aux 19es Rencontres des correspondants de guerre de Bayeux. Dans le cadre du développement d’Ennemi, Karim Ben Khelifa a été artiste invité à l’Open Documentary Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de 2013 à 2015. Il est membre invité du Comparative Media Studies Program et du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) du MIT depuis juin 2015.

Laisser un commentaire