États d’âmes photographiques

2 collaboration spéciale de Claudia Bordeleau
24 avril 2017 à 13 h 10 min  •  Publié dans Contenu extra, Images et idées, Opinions par  •  2 Commentaires

© Claudia Bordeleau

Dans l’article Passez au salon, à la toute dernière page du magazine Photo Solution d’avril/mai 2017, Patrick La Roque dit ceci « Au-delà du conseil, parfois nous avons simplement besoin qu’une personne croie en nous. »

Patrick ne le sait pas, mais il a cru en moi, en nous, lors d’une conférence dans un club photo sur la Rive-Sud de Montréal il y a quelques années.

La façon dont il a présenté son travail, dont il a expliqué son approche a complètement changé ma façon de penser en termes photographiques. Ce soir-là, j’ai compris que bien que chaque photographe ait sa propre vision du monde qui l’entoure, le ressenti au moment de la prise de vue est ce qui nous différencie réellement les uns des autres.

J’ai également appris que la caméra n’était qu’un accessoire secondaire, que je n’avais pas besoin d’un plein capteur pour partager mes états d’âme photographiques. Sa conférence arrivait juste à point en me donnant le coup de pouce qu’il me manquait pour finaliser un processus que j’avais mentalement amorcé : vendre mon équipement Nikon et m’équiper en Fuji. Je dis mentalement, car dans la tête de tout amateur, la réussite passe par avoir le « meilleur » équipement, donc nécessairement un plein capteur. Je sais maintenant que le meilleur équipement est celui qui me convient, celui avec lequel je suis confortable et avec lequel je peux créer en toute liberté, la tête vide de toute préoccupation matérielle.

Depuis, mon style a complètement changé. Mon exploration ne sera probablement jamais terminée, mais je progresse de plus en plus vers une photographie qui me ressemble, qui me rend heureuse et infinie.

Claudia Bordeleau est une photographe portraitiste basée à Montréal. photorectoverso.com

2 Commentaires

  1. Line Lamarre / 24 avril 2017 at 21 h 36 min / Répondre

    Bravo Claudia
    Patrick a été pour moi aussi un tournant dans ma créativité photographique. Et sa façon simple de dire les choses avec conviction m’a beaucoup touchée. Il sera toujours pour moi un mentor que je vais respecter et admirer.

  2. claude vachon / 24 avril 2017 at 16 h 28 min / Répondre

    Une photo qui transpire la sérénité. Bravo ! Elle pourrait être agrandie et être un des plus beaux éléments de décoration dans un appartement.

Laisser un commentaire