Griffintown – Montréal en Mutation par Robert Walker

7 février 2020 à 8 h 29 min  •  Publié dans Expositions, Idées de sorties, Nouvelles photo par

© Robert Walker

Le Musée McCord propose une excursion dans le Griffintown d’aujourd’hui avec Robert Walker, réputé photographe de rue montréalais, du 7 février au 9 août. Invitation à la réflexion sur le rapport entre le développement immobilier fulgurant et la préservation de notre patrimoine, Griffintown – Montréal en mutation dévoile des œuvres tirées de la première mission photographique réalisée dans le cadre du nouveau programme Montréal en mutation, mis sur pied par le Musée en vue de documenter les quartiers montréalais en transformation. L’exposition a été commissariée par Zoë Tousignant, historienne de la photographie.

GRIFFINTOWN – MONTRÉAL EN MUTATION
Pas moins d’une vingtaine de photographies grand format, enrichies d’une projection d’une centaine d’autres de la même série et de photographies historiques provenant de la collection du Musée, ponctuent l’exposition. Grâce à ses clichés hauts en couleur réalisés en 2018 et 2019, Robert Walker nous pousse à prendre du recul pour observer ce secteur montréalais, marqué par les transformations radicales de son tissu urbain.

À travers son objectif, Griffintown devient un écran sur lequel passé et présent s’affrontent dans un tumulte de couleurs, de formes et de motifs. De ce mélange incongru de vestiges d’un quartier ouvrier et industriel et d’immeubles contemporains destinés à un milieu privilégié émerge le nouveau visage de Griffintown, l’un des plus anciens et des plus mythiques quartiers de Montréal.

« Nous sommes heureux de lancer notre nouvelle initiative Montréal en mutation avec Robert Walker. Grâce à son regard artistique unique, il a répondu avec brio à notre demande de documenter un quartier montréalais en transformation, et les visiteurs seront éblouis par son travail qui nous fait voir Griffintown sous un autre jour. D’autre part, Montréal en mutation nous permettra d’enrichir notre collection photographique pour témoigner des changements survenus dans divers quartiers de Montréal au cours des ans tout en encourageant la photographie documentaire », souligne Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord.

Né à Montréal en 1945, Robert Walker est diplômé en arts visuels de l’Université Sir George Williams à la fin des années 1960. C’est en 1975, après avoir assisté à un atelier donné par le photographe américain Lee Friedlander, que Walker adopte la photographie de rue comme son mode d’expression artistique. Voulant se démarquer de la tendance du noir et blanc, il se tourne alors vers la couleur, considérée à cette époque comme moins « artistique ».

En 1978, il déménage à New York où il braque son objectif sur Time Square à maintes reprises, et ce pendant près de 10 ans. Il contribue à différentes publications, dont Color is Power (Thames & Hudson, 2000), dans laquelle il publie des photographies de rue réalisées au cours de trois décennies à Montréal, New York, Varsovie, Paris, Rome, Toronto et Provincetown.

« Griffintown est une ruche bourdonnante d’activités, pleine de couleurs. Pelles de démolition, grues de chantier, appareils de battage, bétonnières et camions-bennes offrent un spectacle saisissant, se détachant sur l’arrière-plan dessiné par la silhouette de Montréal. Le projet Griffintown s’est révélé à la fois exaltant et exigeant », affirme Robert Walker.

MONTRÉAL EN MUTATION – UN NOUVEAU PROGRAMME DE MISSIONS PHOTOGRAPHIQUES
Voulant documenter les transformations urbaines en cours à Montréal et encourager la photographie documentaire, le Musée McCord mandatera, au cours des trois prochaines années, des photographes montréalais(es) reconnu(es) qui exploreront, chacun à leur tour, les mutations d’un quartier de leur choix.

© Robert Walker

ACTIVITÉS CULTURELLES EN MARGE DE L’EXPOSITION
Projection du film documentaire Horse Palace de Nadine Gomez
Mercredi 19 février, 18 h, gratuit
Entre les usines abandonnées et les édifices décrépits de Griffintown se cache la plus vieille écurie de Montréal, dernier vestige d’une époque révolue. À la manière d’un conte urbain, ce documentaire nous invite à réfléchir sur le sens et la valeur du patrimoine immatériel de nos villes.

Photobook Club, la ville comme sujet photographique
Mercredi 8 avril, 18 h, gratuit
Le Photobook Club Montréal invite les adeptes de photographies à se joindre au groupe de discussion ayant pour cette édition la ville comme sujet photographique.

Dialogue avec Robert Walker
Mercredi 5 mai, 18 h, gratuit
À l’occasion de l’exposition Griffintown, Robert Walker s’entretiendra avec Hélène Samson, conservatrice, Photographie du Musée, au sujet de sa longue pratique photographique qui l’a amené de Montréal, à Varsovie en passant par New York.

Échanges urbains – Hors-série Griffintown – Montréal en mutation
Mercredi 3 juin, 18 h, gratuit
Le Musée McCord et Héritage Montréal proposent une discussion sur la transformation récente de ce quartier.

© Robert Walker

Mots-clés: