Je n’ai du reste rien de spécial à vous dire

0

© Chen Hua

Le Centre VU Photo à Québec présente, du 18 mai au 1er juillet prochain, deux expositions qui viennent clôturer une année de programmation consacrée à la thématique : Inventer le risque.

Je n’ai du reste rien de spécial à vous dire
Les images éphémères de John Steck, les œuvres cinétiques et sonores de Pascale LeBlanc Lavigne, les photographies performées de Michelle Lacombe et l’intervention in situ de Lucie Rocher forment un collectif réunissant d’improbables rencontres de sens. La photographie y apparaît de façon oblique; elle est suggérée, malmenée, sous-jacente, latente, presque absente. L’extrême limite du risque étant peut-être la disparition, la destruction, la souffrance ou la mort, Je n’ai du reste rien de spécial à vous dire révèle différentes manières de porter, de réfléchir ce qu’il en reste. Pour ainsi faire voir les résidus, les traces qui surviennent quand quelque chose nous échappe.

Échange Québec / Xian
Fraîchement débarqués de Xi’an, Chen Hua et Su Sheng nous font voyager depuis la Chine en croisant leurs regards sur le paysage urbain et social. D’une part, Chen Hua entreprend de préserver le souvenir d’un mode de vie rural progressivement englouti par l’expansion des villes, où les vestiges d’une autre époque cohabitent avec les activités quotidiennes d’aujourd’hui. D’autre part, Su Sheng s’immisce dans le quotidien de gens issus de la classe moyenne pour identifier les traits d’une population marquée par la loi de l’enfant unique. Alors que les enfants semblent tout avoir, à quoi peuvent encore rêver ceux qu’on surnomme les « petits empereurs »?

« [Ces] deux expositions nous confrontent à des ailleurs, faisant éclater notre perception de la création et du monde de façon très libre et en temps réel. Ailleurs dans l’image et la photographie, par le travail de quatre artistes qui réfléchissent l’œuvre et sa trace. Ailleurs de l’autre côté du globe, en Chine, avec deux photographes de la région de Xi’an qui nous invitent à porter un regard sur notre propre région et notre propre culture le temps d’une courte résidence. » — Michelle Lacombe, Pascale LeBlanc Lavigne, Lucie Rocher et John Steck Jr.

©. John Steck Jr.

Mots-clés: ,

Laisser un commentaire