La Gaspésie vue par Raymond Jacobs

21 octobre 2019 à 8 h 25 min  •  Publié dans Expositions, Idées de sorties, Nouvelles photo par

L’Anse-à-Valleau, 1954 © Raymond Jacobs Photography LLC, 2019

Le Musée de la Gaspésie à Gaspé présente en exclusivité canadienne l’exposition Raymond Jacobs – Gaspésie. Y sont réunis 39 clichés du photographe new-yorkais Raymond Jacobs, des paysages, portraits et scènes de vie qui transportent leur spectateur au cœur de la péninsule gaspésienne d’antan. L’exposition est présentée jusqu’au 4 octobre 2020.

« Ces photos sont de véritables chroniques historiques, un rappel marquant de ce qu’était la vie de la plupart des Gaspésiens d’autrefois. Il y a aussi quelque chose de touchant. Malgré la dureté de l’époque, on sent une grande liberté. » explique Vicky Boulay, chargée de l’exposition au Musée de la Gaspésie.

C’est à bord de leur convertible que Raymond et sa femme Eleanor entreprennent la grande aventure que représente un périple en voiture de New York jusqu’en Gaspésie en 1954. Encore aujourd’hui, madame Jacobs se souvient de la beauté des côtes, de la situation économique difficile des gens, mais aussi de l’amitié et de la curiosité dont ils ont fait preuve.

Raymond Jacobs (1923-1993) est surtout reconnu pour ses scènes de rue de New York des années 1950-1960 et pour ses portraits de personnalités incluant Louis Armstrong, Gloria Swanson, Douglas Fairbanks Jr., Salvador Dali, Earth Kitt, Robert F. Kennedy, Sammy Davis Jr. ou encore Billie Holiday. Ses photographies ont été largement exposées et font partie de la collection permanente du Museum of Modern Art (MoMA). Jacobs a aussi réalisé une brillante carrière comme photographe commercial, créant des campagnes publicitaires pour IBM, Pan Am, Campbell et bien d’autres. Son travail a été publié dans de nombreux magazines dont Esquire, Harper’s Bazaar et Fortune. Enfin, avec sa femme Eleanor, il a popularisé les Earth Shoes, un symbole de la contre-culture des années 1970.