La Portée d’un regard

4 mars 2019 à 8 h 23 min  •  Publié dans Expositions, Nouvelles photo par

© François Morelli

L’exposition La Portée d’un regard, présentée au Musée régional de Rimouski jusqu’au 2 juin, regroupe une cinquantaine d’œuvres photographiques, filmiques et vidéographiques réalisées sur près d’un demi-siècle de carrière (1973-2018) par l’artiste François Morelli. Qu’elles soient autonomes ou qu’elles fassent partie intégrante d’une entité conceptuelle polymorphe, les œuvres sélectionnées sont les témoins d’une démarche en constant renouvellement dans laquelle la recherche, une approche humaine et la volonté d’intervention dans le tissu social occupent une place prépondérante.

Réputé pour son travail avec le dessin, l’estampe, la sculpture et l’art action, peu connaissent l’importance qu’occupent la photographie et l’image en mouvement dans la pratique artistique de François Morelli. Or, voilà justement le mandat de ce commissariat rigoureux assuré par l’historien de l’art rimouskois Carl Johnson.

Né à Montréal en 1953, François Morelli reçoit un baccalauréat de l’Université Concordia en peinture et dessin en 1975. Il travaille et expose ensuite à Montréal entre 1975 et 1981 et participe à la création du centre d’artistes Articule en 1979-1980. Il enseigne à l’Université du Québec à Chicoutimi en 1981. Il habite la région new-yorkaise de 1981 à 1991 et reçoit une maîtrise en installation et performance du Mason Gross School of the Arts de l’Université Rutgers à New Brunswick, au New Jersey, en 1983. Il enseigne à l’Université Rutgers de 1983 à 1990, à la City University of New York et à la State University of New York à Manhattan entre 1985 et 1990.

À son retour au Québec en 1991, il enseigne à l’Université du Québec à Trois-Rivières jusqu’en 1996. Il est professeur à l’Université Concordia depuis 1996, où il dirige le DLD (Drawing Lab Dessin) avec Eric Simon depuis 2012. Il a fait partie de la Galerie Horodner Romley de New York de 1993 à 1995, de la Galerie Christiane Chassay à Montréal de 1991 à 2004, et se joint à la Galerie Joyce Yahouda à Montréal en 2006. Il séjourne au Studio du Canada à la Cité internationale des arts à Paris en 2004, au Studio du Québec à New York en 2011, et au Studio du Québec à Mumbai en 2015. En 1993, il reçoit le prix d’Excellence de la Biennale du dessin, de l’estampe et du papier d’Alma et, en 2007, le prix Louis-Comtois de la Ville de Montréal.