Les futurs disparus

31 janvier 2019 à 8 h 46 min  •  Publié dans Expositions, Idées de sorties, Nouvelles photo par

© René Bolduc

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke présente l’exposition Les futurs disparus – Sans que rien de toi ne s’efface en moi du 8 février au 31 mars 2019. Cette exposition regroupe les photographies de René Bolduc et les poèmes de Mélanie Noël. À travers des paysages et des personnages des Cantons-de-l’Est, le photographe revisite avec passion et patience des techniques anciennes telles que le collodion humide. Les mots délicats de l’auteure enveloppent, pour leur part, les œuvres visuelles d’une poésie touchant des sujets universels et propres à la condition humaine. L’origine de la collaboration est singulière : connaissant les deux artistes, Richard Séguin a proposé une rencontre entre le photographe René Bolduc et l’auteure et journaliste Mélanie Noël avec l’idée d’unir les images et la poésie du duo. La seule consigne était que les photos soient prises sur le territoire des Cantons-de-l’Est.

Le résultat parle de ceux qui ne sont plus, ou de ceux qui sont voués à disparaître : un vieillard édenté, une maison abandonnée, un couple septuagénaire… En fait, plusieurs personnages et lieux représentés n’existent plus aujourd’hui, car les photos ont été captées entre 1992 et 2018. Ces clichés ont inspiré à l’auteure de courts poèmes, sensibles, pas forcément descriptifs, où résonnent la nostalgie de l’enfance, la mort et les rêves perdus. Les photographies de René Bolduc parlent d’elles-mêmes. La poésie de Mélanie Noël s’apprécie sans les images. Mais ensemble, elles forment un tout, comme un billet pour un aller-retour entre le mortel et l’intemporel.

C’est la deuxième présentation de ce travail, qui avait été exposé à l’été 2018 à la Galerie d’art La Sacristie, au cœur du village de St-Venant-de-Paquette. Dans le grand hall du Musée, les visiteurs pourront voir en plus des plaques photographiques originales et une installation artistique. L’exposition s’accompagne d’une publication.

René Bolduc – Les photos
René Bolduc utilise différentes techniques contemporaines et ancestrales, comme le collodion humide, pour produire des photos au cachet unique. Le photographe chasse les coins perdus, les terres reculées, les gens solitaires et les immortalise avant qu’ils se transforment ou disparaissent. Il a un penchant pour les personnes ridées et les natures mortes où pousse la vie. Ses images font voyager vers un monde très loin des égoportraits en série et du Photoshop.

Mélanie Noël – Les mots
Comptable agréée de formation, Mélanie Noël abandonne les chiffres pour les mots à la fin de la vingtaine. Depuis 2005, elle est journaliste à La Tribune. En 2015, elle remportait un prix Judith-Jasmin pour son dossier sur des agressions sexuelles dans un CHSLD. Parallèlement à sa carrière de journaliste, Mélanie écrit des paroles de chansons pour des interprètes québécois tels que Fred Pellerin, David Goudreault, Edgar Bori et Richard Séguin.