Les récipiendaires du Programme de bourses de recherche 2018 de l’ICP annoncés

1

© The Lisette Model Foundation, Photo : MBAC

Une professeure, un photographe, une historienne de l’art et quatre étudiantes ont été désignés comme récipiendaires du Programme de bourses de recherche 2018 de l’Institut canadien de la photographie (ICP). Le jury de cette année a sélectionné des projets très originaux qui soutiennent la recherche sur la photographie et son histoire au Canada.

« Nous sommes ravis d’accueillir ce deuxième groupe de chercheurs à l’ICP », a indiqué la conservatrice en chef par intérim du Musée des beaux-arts du Canada et responsable intérimaire de l’Institut canadien de la photographie, Ann Thomas. « Nous nous préparons à mettre à la portée des récipiendaires les nombreuses ressources de l’Institut pour alimenter et enrichir leurs projets. En retour, leurs recherches nous permettront d’approfondir nos connaissances sur nos collections. »

Le Programme de bourses de recherche de l’ICP a été établi en 2017 grâce au généreux soutien de la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada et du partenaire fondateur de l’Institut canadien de la photographie, la Banque Scotia.

Les récipiendaires bénéficieront chacun de bourses allant jusqu’à 10 000 $ CAD afin de poursuivre leurs projets par le biais d’une résidence à plein temps au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Ils auront accès à l’équipe de conservateurs, de restaurateurs, de gestionnaires de collection et d’archivistes, de même qu’aux ressources documentaires, aux salles d’exposition, aux réserves et aux laboratoires de conservation.

Lori Alexander, étudiante de 3e cycle en histoire et théorie de l’art à la Monash University de Melbourne en Australie, étudiera les œuvres de cinq photographes autochtones canadiens afin d’analyser la manière dont ces artistes utilisent et se réfèrent aux photographies historiques.

Hilary Dow, étudiante à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université Carleton, se penchera pour sa part sur le rôle des femmes en photographie et dans les albums de photographies du XIXe siècle de la collection de l’ICP.

Martha Langford, titulaire de la chaire de recherche et directrice de l’Institut de recherche en art canadien Gail et Stephen A. Jarislowsky et professeure d’histoire de l’art à l’Université Concordia, poursuivra deux projets : la recherche et la rédaction en vue d’une histoire exhaustive de la photographie au Canada et une série d’essais sur l’évolution des études en photographie au Canada de 1968 à 1983.

Karla McManus, historienne de l’art, et Andrea Rutkauskas, photographe, analyseront la publication du Service de la photographie de l’Office national du film du Canada, Between Friends/Entre amis, offerte par le Gouvernement du Canada aux États-Unis à l’occasion de son bicentenaire. Ils se pencheront sur la réalisation de la publication, son héritage et ses répercussions.

Marjolaine Poirier, étudiante de 3e cycle à l’Université du Québec à Montréal, mènera des recherches sur la réalisation et la diffusion d’images stéréoscopiques des villes de Québec et de Montréal entre 1850 et 1885, tirées de la collection de l’ICP, afin d’étudier les liens entre les points de vue sur ces villes et l’élaboration d’espaces imaginaires.

Audrey Sands, étudiante de 3e cycle en histoire de l’art à l’Université Yale, se consacrera à des recherches sur l’enseignement de Lisette Model, de même qu’à ses années passées au Harper’s Bazaar.

Le jury de cette année était composé de Thierry Gervais, professeur adjoint à l’Université Ryerson et maître de recherche au Ryerson Image Centre; Joan Schwartz, professeure et chef du département d’histoire et de restauration de l’art de l’Université Queen’s et Andrea Kunard, conservatrice associée à l’Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada.

L’Institut canadien de la photographie lancera son prochain appel de candidatures en février 2019. Le Programme est ouvert aux experts en photographie : historiens et historiennes, conservateurs et conservatrices, chercheures et chercheurs indépendants, artistes et autres professionnels des arts visuels dans les champs de la muséologie et de disciplines connexes, actifs au Canada et à l’étranger.

© The Lisette Model Foundation, Photo: MBAC

 

Un Commentaire

  1. claude vachon / 28 juin 2018 at 19 h 56 min / Répondre

    Que de bonnes nouvelles pour la recherche en photographie canadienne. Félicitations aux récipiendaires !

Laisser un commentaire