L’ICP lance Photoreportages Canada

Photographe : Ted Grant, diffusé le 1er mars 1967 © Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa

L‘Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada vient tout juste de lancer le nouveau site Web, Photoreportages Canada. Créé en collaboration avec Bibliothèque et Archives Canada grâce à un financement du Musée virtuel du Canada, ce site offre une ressource consultable de plus de 800 photoreportages créés entre 1955 et 1971 par le Service de la photographie de l’Office national du film du Canada. Les photoreportages consistent en une sélection de quatre à douze photographies présentées sur une demi-page ou une page pleine et accompagnées de légendes descriptives et d’un titre.

« Ces photoreportages sont de précieuses ressources historiques qui témoignent de moments importants pour le Canada durant l’après-guerre, une importante période de développement et de croissance au pays », indique Andrea Kunard, conservatrice associée, Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada, et fondatrice de Photoreportages Canada. « Si certaines de ces histoires, destinées à présenter une image idéalisée du Canada, ne sont pas exemptes de stéréotypes et de préjugés, le site Web encourage les utilisateurs à adopter une approche critique face à notre représentation du pays dans le passé et à réfléchir à la direction que nous souhaitons prendre dans l’avenir. »

Extraction minière, médecine, religion ou transport ferroviaire, les photoreportages présentent des scènes évocatrices de la vie dans les petites villes, braquent les projecteurs sur de grands événements comme Expo 67 ou diffusent des images des prétendants à la coupe Stanley. Les sujets couvrent les sphères culturelle, industrielle, scientifique et politique, donnant ainsi l’occasion aux Canadiens d’un coin de pays de découvrir des personnalités, lieux et activités d’une autre région. Ainsi, les habitants de la côte Ouest en apprennent davantage sur la vie des pêcheurs d’huîtres de l’île du Prince-Édouard, alors que les Ontariens du sud se renseignent sur la production des artistes inuits des Territoires du Nord-Ouest.

Les enseignants, élèves, archivistes, chercheurs, mordus d’histoire, journalistes et membres du grand public pourront s’inspirer des photoreportages pour créer leur propre photoreportage grâce à l’application du site Web. À partir d’une sélection d’images captivantes archivées, ils pourront ajouter des images au canevas de leur photoreportage et inventez leurs propres histoires. Pour découvrir des façons d’utiliser Photoreportages Canada en classe, les enseignants pourront télécharger du site Web un guide de l’enseignant et un plan de cours.

« L’un des objectifs de Photoreportages Canada est de rendre ce matériel d’archives accessible à des publics variés », explique Andrea Kunard. « Les enseignants pourront inciter leurs élèves à s’intéresser à l’histoire du Canada tout en développant leur pensée critique. Le grand public pourra consulter à loisir un vaste fonds d’archives photographiques et les universitaires auront à leur disposition une mine de documents de recherche et de référence dont ils pourront s’inspirer. »

Photoreportages Canada présente les photoreportages dans leur format d’origine d’encarts prêts à photographier. Ce format facilitait leur diffusion et leur réimpression dans les revues, journaux, documents gouvernementaux et autres publications. Environ 500 photoreportages sont rédigés en anglais, dont 250 traduits en français; 250 autres créés en français ont récemment été traduits. Chaque photoreportage fournit des renseignements inestimables et fait non seulement partie intégrante de l’histoire du photojournalisme au Canada, mais offre des exemples exceptionnels de la photographie documentaire et met en lumière les nombreux photographes talentueux qui travaillaient au Service de la photographie de l’Office national du film du Canada. « Ce projet met en valeur de façon remarquable les images de l’ONF, dans ce cas-ci des photos documentaires d’une grande qualité artistique et historique. Ces archives sont une ressource d’une richesse qu’il faut continuer à partager, et nous remercions nos partenaires qui les rendent plus accessibles à l’ensemble du public canadien. C’est toute la population du pays qui pourra en bénéficier pour mieux connaître son histoire,» affirme Claude Joli-Cœur, Commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film du Canada.

Photo-reportage no 394 La course automobile s’installe : Le Canada mordu de la vitesse, Photographes
André Sima , Karl Sommerer, diffusé le 13 juillet, 1965 © Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa