Notman, photographe visionnaire

2 novembre 2016 à 8 h 30 min  •  Publié dans Expositions, Idées de sorties, Nouvelles photo par

Wm Notman & Son / Anna et Louisa Spence, 1883 / Négatif sur verre inversé © Musée McCord

Wm Notman & Son / Anna et Louisa Spence, 1883 / Négatif sur verre inversé © Musée McCord

Du 4 novembre 2016 au 17 avril 2017, le Musée McCord à Montréal présente l’exposition Notman, photographe visionnaire. Celle-ci regroupe plus de 250 photographies (et objets) puisées dans la collection du Musée et portera sur la carrière de William Notman (1826–1891) considéré comme le plus important photographe canadien du 19e siècle.

L’exposition se divisera selon quatre thèmes inspirés de l’audace de Notman, de ses qualités d’homme de réseaux, d’artiste et de bâtisseur. Né en Écosse, William Notman quitte, à l’âge de 30 ans, la mercerie familiale alors en difficultés financières et émigre vers le Canada en 1856, accompagné de sa femme et de ses enfants. Confiant dans l’avenir, il arrive à Montréal, une ville en pleine effervescence. Notman comprend très vite qu’il doit intégrer un réseau d’hommes influents. Il y parvient rapidement, s’adressant à une élite qui assure sa prospérité. Grâce à ses relations, il décroche le contrat de photographie des travaux de construction du pont Victoria, qui, à l’époque, joue un rôle stratégique pour l’essor économique de Montréal. Il produit également un album offert par la Ville de Montréal à la Ville de Paris en 1878 dans le cadre d’échanges diplomatiques, que les visiteurs pourront parcourir de façon virtuelle dans l’exposition.

Wm. Notman & Son / A. H. Buxton, Montréal, 1887 / Négatif sur verre inversé © Musée McCord

Wm. Notman & Son / A. H. Buxton, Montréal, 1887 / Négatif sur verre inversé © Musée McCord

Artiste dans l’âme, il sut voir dans la photographie un art à part entière. Il abolit la frontière entre la photographie et la peinture en produisant des photographies peintes, des photos composites et en élaborant des mises en scène étudiées. À sa manière, il ouvre la voie à la manipulation créative de l’image photographique, préfigurant les idées et les usages de la photographie au 20e siècle. Pour Notman, la photographie est un nouveau mode d’affirmation identitaire et collective. Ainsi contribue-t-il à la démocratisation du portrait, photographiant aussi bien des anonymes que des notables, des membres des Premières Nations, des trappeurs et des voyageurs. Grâce à l’édition – il est un chef de file dans la publication de livres de photographies –, il promeut la photographie en tant que beaux-arts et fait ainsi circuler ses idées.

Notman ne cesse d’innover et contribue activement à la naissance de technologies qui permettent à la fois la multiplication et une large circulation de l’image. Très impliqué dans le milieu artistique, il est à l’origine, avec un groupe d’hommes d’affaires, de la création de l’Art Association of Montreal, devenue des années plus tard le Musée des beaux-arts de Montréal.

Sa gestion très moderne et son sens aigu des communications le font connaître partout. Véritable entrepreneur, il gère ses affaires de main de maître et ouvre des studios au Canada et aux États-Unis. William Notman participe assidûment aux concours internationaux et aux expositions universelles où il remporte plusieurs prix au cours de sa carrière. L’ensemble de son oeuvre, avec ses paysages d’est en ouest et ses portraits, a contribué à construire l’identité nationale canadienne. Après la disparition de l’artiste, les activités du Studio Notman se poursuivront, jusqu’en 1935, sous la direction de ses fils.

LE LIVRE NOTMAN, UN PHOTOGRAPHE VISIONNAIRE
Un livre sur William Notman et son oeuvre, Notman, un photographe visionnaire, sera publié à l’occasion de l’exposition. Véritable ouvrage de référence sur l’artiste, il comprend 240 pages, 150 illustrations et sept essais rédigés par des historiens de la photographie et des archivistes spécialistes de Notman, sous la direction d’Hélène Samson. Le graphisme a été conçu par l’agence montréalaise Paprika. Il sera publié par le Musée McCord et édité par Hazan, à Paris, en versions distinctes française (distribution : Hachette) et anglaise (distribution : Yale University Press). Il sera vendu, entre autres, à la Boutique du Musée McCord. Ce livre a été produit grâce à la générosité de Power Corporation du Canada.

LA COLLECTION NOTMAN
La collection Notman est l’une des plus importantes collections de ce genre au Canada. Elle contient les archives photographiques du studio de Montréal, qui réunissent environ 450 000 photographies, dont 200 000 négatifs sur plaques de verre, des portraits, des paysages et des vues stéréoscopiques d’une valeur historique inestimable. La collection Notman renferme également 180 registres de photographies et 43 répertoires des clients du studio de Montréal, ainsi que 15 ouvrages publiés par William Notman, quelque 300 photos peintes, des photos composites, du matériel photographique et des documents, dont la correspondance de Notman avec sa famille demeurée en Écosse. Cette collection s’enrichit constamment grâce aux dons de particuliers, familles et collectionneurs, et constitue pour les chercheurs et les historiens une source inépuisable sur l’histoire de Montréal, de 1859 à 1935.

William Notman, Équipe de crosse de Kahnawà:ke, 1876 © Musée McCord

William Notman, Équipe de crosse de Kahnawà:ke, 1876 © Musée McCord

Un Commentaire

  1. claude vachon / 2 novembre 2016 at 10 h 08 min /

    Le grand photographe visionnaire, un artiste préfigurant déjà l’avenir de la photographie pour les années futures.

Comments are closed.