Rêves coréens

0
23 octobre 2018 à 20 h 35 min  •  Publié dans Expositions, Idées de sorties, Nouvelles photo par  •  0 Commentaires

© Nathalie Daoust

La galerie Espace F, à Matane, présente les oeuvres de la photographe Nathalie Daoust du 26 octobre prochain au 19 janvier 2019. Avec cette série, l’artiste, originaire de Montréal mais qui travaille un peu partout sur la planète, examine la vie sous le régime autoritaire de la Corée du Nord. Selon la description qu’en fait Richard Brouillette, « à travers cette nouvelle œuvre Nathalie s’insinue subrepticement dans le vaste dispositif de fantasme collectif nord-coréen. Se frayant un chemin dans un pays où l’identité se fond, se confond et se perd dans la brume d’un monde fabriqué de toute pièce, elle questionne notre perception du réel et de l’imaginaire. Ainsi, Daoust reprend les thèmes centraux de son œuvre, ceux de l’évasion et du fantasme. Mais, cette fois-ci, il s’agit d’un passage obligé pour les protagonistes, forcés de se soumettre à cette perte d’identité; ce n’est plus un choix personnel libérateur. En parfaite adéquation avec son sujet, la technique utilisée par la photographe en chambre noire reprend cette idée de la décomposition du réel dont il ne subsiste que des vestiges indécis. En reproduisant plusieurs fois ses photos, préalablement détachées de leur support papier, elle utilise sciemment la perte d’information qui résulte de ces multiples décollements et reproductions. Car, cette dégénérescence de l’image originale à travers laquelle s’opère un effacement progressif de la réalité — pour ne pas dire de la vérité —, traduit fort justement le contexte nord-coréen où la vie réellement vécue n’est plus qu’un souvenir lointain et dont il ne subsiste qu’une pâle empreinte. »

© Nathalie Daoust

© Nathalie Daoust

Mots-clés: ,

Laisser un commentaire