Sigma annonce une série de nouveaux objectifs à Photokina

1

Sigma vient d’annoncer le développement d’une série d’objectifs à Photokina. Le prix et la date de sortie des Sigma 28mm F1.4 DG HSM | A, Sigma 56mm F1.4 DC DN | C, Sigma 70-200 F2.8 DG OS HSM | S et Sigma 40mm F1.4 DG HSM | A seront annoncés ultérieurement, mais voici des extraits des communiqués de presse.

Sigma 28mm F1.4 DG HSM | A
Cet objectif intègre deux lentilles FLD (« F » Faible Dispersion) en verre et trois lentilles en verre SLD (Spécial Faible Dispersion). De plus, il incorpore trois lentilles asphériques dont une à large diamètre pour assurer une correction complète des aberrations chromatiques au grossissement —particulièrement présentes dans les objectifs grand-angle. Il offre donc une haute résolution sur toute la surface du capteur, tout en corrigeant complètement le coma sagittal et en minimisant au maximum la distorsion. Cette excellente performance se manifeste dans la photographie de rue ainsi que dans la photographie de paysages et de ciel étoilé.

Le revêtement hydrofuge de la lentille frontale ainsi que sa construction résistante à l’eau et à la poussière assurent une excellente performance même sous les conditions de prise de vue les plus difficiles. L’autofocus rapide grâce au moteur ultrasonique (HSM) doté d’un nouvel algorithme, permet de capturer le mouvement de façon spontanée.

Avec le lancement de cet objectif, la gamme d’objectifs grand-angle à focale fixe de large diamètre, compatibles avec le plein format 35 mm, en compte maintenant cinq allant de 14 mm à 35 mm. Tous ces objectifs sauf le 14 mm ont une ouverture maximale de F1.4 (F1.8 pour le 14 mm) qui permet aux photographes de choisir l’angle de champ qui leur convient le mieux, de réaliser des bokeh attrayants et d’aller aussi loin que leur imagination les amène.

Sigma 40mm F1.4 DG HSM | A
Cet objectif dispose efficacement trois lentilles FLD (‘F’ Faible Dispersion) en verre et trois autres lentilles SLD (Spécial Faible Dispersion) pour corriger au maximum les aberrations chromatiques axiales et de grossissement. À pleine ouverture, l’image nette formée sur le plan focal avec un doux bokeh dans la zone floue accentue la solidité d’un sujet. Avec une distorsion de 1% ou moins et un coma sagittal corrigé au maximum, il affiche des propriétés optiques constantes sur toute la surface du capteur. C’est l’objectif standard à large diamètre par excellence, capable à la fois d’une résolution compatible 8K et d’un beau bokeh.

Le revêtement hydrofuge de la lentille frontale ainsi que sa construction résistante à l’eau et à la poussière assurent une excellente performance même sous les conditions de prise de vue les plus difficiles. L’autofocus rapide grâce au moteur ultrasonique (HSM) doté d’un nouvel algorithme, permet de capturer le mouvement de façon spontanée.

La conception optique des objectifs de la gamme SIGMA Art est adoptée et étendue aux objectifs Ciné de Sigma pour en arriver à un équipement professionnel pour la production vidéo qui a été utilisé dans différentes situations de tournage. En raison de leur performance optique supérieure, les objectifs peuvent accommoder 50 millions de pixels et plus dans les appareils photo plein cadre et satisfaire aux exigences de haute résolution de la technologie vidéo 8K de pointe. Comme objectifs ciné haut de gamme, SIGMA offre 10 objectifs à focale fixe allant de 14 mm à 135 mm, compatibles avec les modèles plein cadre 35 mm, dans la gamme FF haute vitesse à focale fixe. SIGMA propose aussi un zoom dans la gamme FF Zoom et deux zooms compatibles avec super 35 dans la gamme Zoom haute vitesse.


Sigma 56mm F1.4 DC DN | C
Le 56 mm F1.4 DC DN | Contemporary est le plus petit de sa catégorie. Tout en conservant les atouts de compacité, légèreté et qualité d’image remarquable de la série Contemporary, grâce à la technologie de pointe SIGMA, cet objectif procure le degré de bokeh et la brillance admirable que l’on attend d’objectifs F1.4, même en télé moyen. Il vient compléter la gamme à grande ouverture des objectifs portables: grand-angle, standard et téléobjectif.

Extrêmement compact avec une qualité d’image rivalisant avec les objectifs de la gamme SIGMA Art
Pour obtenir une telle compacité, le design de l’objectif est basé sur les capacités de la fonction du boîtier pour corriger la quantité de lumière périphérique et la distorsion. De plus, les aberrations axiales de couleur qui sont difficiles à éliminer lors du traitement d’image sont corrigées de belle façon par l’intégration d’une lentille SLD en verre. Résultat, un objectif compact et léger offrant une remarquable qualité d’image.

L’objectif tire avantage de la grande ouverture de f/1.4 pour donner un niveau suffisant de flou artistique et une luminosité admirable même avec les appareils de format APS-C qui tendent à avoir un effet de bokeh moindre comparativement au format 35 mm. Son boîtier compact et léger est parfait pour un usage quotidien. Il s’accommode des scènes de tout genre allant du portrait aux photos à main levée ainsi que la photo nocturne.

La conception optique pour AF vidéo et l’utilisation d’un moteur pas à pas assurent un autofocus doux et silencieux. Cet objectif est aussi compatible avec l’AF hybride rapide des appareils Sony à monture E et permet un suivi AF précis. En utilisant les fonctions AF de reconnaissance des visages ou de détection des yeux des appareils, le focus sera continuellement sur le visage ou les yeux, même lorsque le sujet bouge pendant la prise de vue.


Sigma 70-200 F2.8 DG OS HSM | S
Pour rendre l’objectif léger tout en conservant sa robustesse, le magnésium est utilisé pour assurer plus de mobilité. Comme objectif de la gamme Sports, la construction tout-temps est de mise de même que le revêtement hydrofuge de la lentille frontale pour assurer son utilisation sécuritaire sous toutes les conditions météo. Le SIGMA 70–200 mm F2.8 DG OS HSM | Sports intègre aussi Intelligent OS avec capteur d’accélération et le plus récent algorithme capable de panoramique dans toutes les directions. L’autofocus haute vitesse grâce à son moteur ultrasonique (HSM) avec algorithme mis à jour, peut saisir tout mouvement instantanément.

Afin de procurer une excellente correction des aberrations chromatiques, neuf lentilles FLD (‘F’ Faible Dispersion) et une lentille SLD (Spécial Faible Dispersion) toutes en verre, sont intégrées. Du centre jusqu’aux coins, on obtient une résolution extrêmement élevée qui fait le bonheur des photographes professionnels. En optimisant l’aberration sphérique, un effet de bokeh doux et naturel rend l’objectif parfaitement adapté au portrait.

Un bouton de Fonction AF permet d’assigner diverses fonctions. En le sélectionnant sur le menu de l’appareil ou via la station optionnelle SIGMA USB, des fonctions autres que le verrouillage AF peuvent être assignées. Il étend les styles de prise de vue selon les préférences de l’utilisateur. De plus, l’écrou de trépied avec crans d’arrêt à 90°, en alliage de magnésium à la fois léger et robuste, est inclus pour faciliter les changements de position de la verticale à l’horizontale et vice-versa. Il peut être fixé directement à des pinces de type Arca Swiss.

Rejoignant les zooms actuels SIGMA 14-24 mm F2.8 DG HSM | Art et SIGMA 24-70 mm F2.8 DG OS HSM | Art, le SIGMA 70–200 mm F2.8 DG OS HSM | Sports complète la gamme de trois zooms F2.8 à grande ouverture couvrant une plage focale de 14 à 200 mm. Les trois objectifs affichent une performance optimale dans les scènes où il faut composer avec diverses conditions et circonstances comme le repérage d’endroits pour filmer et les assignations de reportage outre-mer.

Mots-clés: , ,

Un Commentaire

  1. Pascal Grenier / 1 octobre 2018 at 18 h 51 min / Répondre

    Merci pour votre article, J’ai bien hâte de faire l’achat de cette lentille avec les spécifications F1.4 dg os Hsm.
    pour la photographies de mariage c’est le top F1.4, Sigma ma toujours plus dans leur haut de gamme. Mais depuis 4 ans parfois il y a déception au niveau de l’aberration chromatique et la vitesse du moteur.

    Mais en général si votre calibration de micro ajustement est bien le travail rendu en performances est
    bien une fois que vous trouvez le sweet spot, sa demande simplement de la patience.

Laisser un commentaire