Sous la peau de la ville

1 février 2015 à 9 h 34 min  •  Publié dans Expositions, Nouvelles photo par

visuel_expo_sous_la_peau_de_la_ville

© Linda-Marlena Bucholtz Ross

Du 3 au 17 février, la Maison du développement durable accueillera l’exposition Sous la peau de la ville de Linda-Marlena Bucholtz Ross, qui explore l’architecture temporaire des chantiers et offre une réflexion sur la renaissance perpétuelle de la ville. Les citadins ne perçoivent généralement que le vernis des villes, les façades achevées et les éléments décoratifs des édifices. Les zones de construction et les chantiers qui parsèment leur route quotidienne sont considérés comme des sources de désagrément ou, dans le meilleur des cas, comme d’interminables travaux sans intérêt.

« En réalité, le bâtiment n’existe aux yeux du citoyen que lorsqu’il est fini, comme si les souvenirs et les images de ce qui existait auparavant avaient disparu. Pour le passant, il s’agit d’un rendez-vous manqué. Avec ma caméra, je cherche à percer la surface des villes afin de découvrir ce qui se trouve sous la peau de notre environnement urbain », explique l’artiste Linda-Marlena.

Eveline Ferland, directrice des communications et de la programmation à la Maison, est emballée par cette exposition originale : « Pour accompagner cette expo, nous présenterons pour la toute première fois à la Maison une conférence sur l’esthétique, qui mettra en lumière le potentiel insoupçonné des chantiers urbains. Une belle occasion de porter un regard plus ludique sur des enjeux d’aménagement du territoire! »

Le vernissage se tiendra à 12 h 15, le 3 février prochain, dans le cadre d’une table ronde intitulée « Le potentiel insoupçonné des chantiers urbains », organisée en collaboration avec le Conseil du bâtiment durable du Canada, section Québec (CBDCa-Qc), et l’Association du design urbain du Québec (ADUQ). Pour réserver : www.lamdd.org/rsvp

À propos de Linda-Marlena
Titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’université Concordia et de l’université de Colombie-Britannique, Linda-Marlena Bucholtz Ross a récemment obtenu une bourse de recherche et création du Conseil des arts et des lettres du Québec. Son riche travail multidisciplinaire, composé de photographies, d’installations vidéo, de peintures et de sculptures est rassemblé dans des collections publiques et privées.