Vieillir, regards parallèles

© Arianne Clément

A rianne Clément est fascinée par le vieillissement et la longévité. Cette photographe québécoise qui a remporté le grand prix de la 6e édition du concours Regards sur notre monde se trouve présentement à la Péninsule de Nicoya afin de poursuivre son projet Vieillir, regards parallèles, une série de portraits photographiques mettant en parallèle les modes de vie et les traditions de nonagénaires et de centenaires des zones bleues, ces régions du monde où l’espérance de vie est plus élevée qu’ailleurs et où l’on retrouve un taux exceptionnel de centenaires et de supercentenaires. Ses portraits sont accompagnés de documents vidéographiques dans lesquels les sujets partagent leurs réflexions, donnent des conseils à l’intention des générations suivantes et entonnent des chansons qui ont marqué leur existence.

Ce projet de grande envergure compte cinq destinations : la région d’Ogliastria sur l’île de Sardaigne en Italie; la Péninsule de Nicoya, au Costa Rica; la communauté californienne des Adventistes du Septième Jour, à Loma Linda aux États-Unis; l’île d’Icarie, en Grèce; et l’archipel d’Okinawa, au Japon.

Afin de l’aider à atteindre sa troisième destination, l’archipel d’Okinawa au Japon, elle a lancé une campagne Kickstarter où, en échange d’une contribution, elle offre des calendriers qui regroupent ses précédentes séries réalisées avec des aînés. Des photos drôles, chaleureuses, attachantes, coquines, magnifiques.

Pour la suite de son projet elle « souhaite transposer en images et avec émotion les habitudes de vie, les activités, les traditions, la vie spirituelle, communautaire et familiale des aînés d’Okinawa » tout en redonnant la paroles à ces aînés, trop souvent négligés dans notre société, en leur donnant « l’occasion de s’exprimer sur des thèmes qui nous préoccupent tous : la santé, le travail, la famille, la spiritualité, la longévité, l’amour et le bonheur. »

© Arianne Clément