World Press Photo Montréal, 13e édition

0

La bataille de Mossoul. Irak, le 15 mars 2017. Des civils restés à Mossoul-Ouest pendant la bataille qui a opposé les forces du pays à l’État islamique font la queue pour obtenir de l’aide dans le quartier Al-Mamun. © IVOR PRICKETT/THE NEW YORK TIMES

La 13e édition de l’exposition World Press Photo Montréal présentera tous les jours, du 29 août au 30 septembre prochain, les 125 images lauréates de l’année 2017 ainsi que plusieurs expositions complémentaires. L’événement sera présenté quotidiennement de 10 heures à 22 heures, au Marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal. Des nocturnes seront également offertes, de 22 heures à minuit, du jeudi au samedi.

Avec plus de 50 000 visiteurs en 2017, l’événement emblématique de la rentrée culturelle montréalaise accueillera cette année deux invités d’honneur, soit le photographe québécois Alexandre Champagne, porte-parole de l’édition 2018 du World Press Photo Montréal, qui exposera son travail photographique sur l’après-tragédie de la grande mosquée de Québec, et le photographe belge Alain Schroeder, de l’agence Reporters, lauréat du 1er prix dans la catégorie Sports (reportages).

© Thomas P. Peschak/www.thomaspeschak.com

World Press Photo 2018 : parcours en 125 images des grands événements de l’année 2017
Le jury du plus prestigieux concours de photographie professionnelle au monde, réuni à Amsterdam et présidé par Magdalena Herrera, directrice de la photographie pour Geo France, a évalué plus de 73 000 images soumises par plus de 4500 photojournalistes provenant de 125 pays. Le World Press Photo a décerné ses prix à 42 photographes de 22 pays, dans huit catégories. Le Prix de la photo de l’année a été attribué au photographe vénézuélien Ronaldo Schemidt de l’Agence France-Presse (AFP), pour son cliché d’un manifestant en flammes, José Víctor Salazar Balza, durant des affrontements avec les forces de l’ordre à Caracas, au Venezuela, le 3 mai 2017. José Víctor Salazar Balza, 28 ans, a subi de graves brûlures lors de ces manifestations contre le président Nicolás Maduro.

La photo lauréate de l’année fait partie des 125 images primées du World Press Photo 2018 qui seront présentées au Marché Bonsecours. Le palmarès rassemble des sujets dans huit catégories : Spots d’information, Protagonistes de l’actualité, Informations générales, Sports, Nature, Environnement, Sujets contemporains et Projets à long terme.

En complément de l’exposition du World Press Photo, l’événement montréalais présentera, sur l’Espace Mezzanine, trois expositions complémentaires.

Photo Dans La Rue
Des jeunes en situation précaire, qui fréquentent le centre de jour et la salle d’art de l’organisme Dans La Rue, ont participé, durant plusieurs semaines en 2017 et 2018, à un projet d’ateliers photographiques conçus et dirigés par le photographe Alexandre Lepage et la commissaire Alejandra Ariza, en collaboration avec l’intervenante Monica Mandujano. Au fil des mois, ces ateliers se sont transformés en une expérience enrichissante et stimulante tant pour les participants que pour les animateurs. Ils présenteront les images grand format issues de ces ateliers à l’occasion de la 13e édition du World Press Photo Montréal. Fondé par le père Emmett Johns « Pops », décédé en janvier dernier, Dans la rue vient en aide aux jeunes sans-abri et en situation précaire.

L’après-tragédie de la grande mosquée de Québec
En janvier 2017, profondément touché par les attentats à la grande mosquée de Québec, le photographe et entrepreneur Alexandre Champagne démarre une campagne de sociofinancement. En quelques jours, il recueille plus de 50 000 dollars. Tissant des liens privilégiés avec la communauté, il documente en photos l’après-tragédie, auprès des victimes et de leurs proches. Quelques-unes de ces images seront présentées dans l’Espace Mezzanine du Marché Bonsecours.

Regards d’Oxfam-Québec
Pour une septième édition, Oxfam-Québec s’associe au World Press Photo Montréal pour y présenter son exposition Regards, qui mettra en lumière 45 ans de réalisations auprès des femmes dans leur lutte pour l’égalité à travers le monde.

Trois installations produites par ICI RDI, La Presse+ et Planète+
ICI RDI présentera, en collaboration avec MASSIVart, une installation destinée à témoigner du travail de ses correspondants à l’étranger ainsi que de l’équipe de RAD. La Presse+ et Planète+ offriront également des contenus d’exposition en lien avec leur mission, dont les sujets seront dévoilés ultérieurement.

© Alexandre Champagne

Alexandre Champagne, porte-parole du World Press Photo Montréal 2018
« Je suis touché et honoré d’être le porte-parole d’un événement qui fait partie de ma vie, de manière significative et pour lequel j’ai un attachement sincère et très profond », explique Alexandre Champagne, qui a visité, plusieurs fois, chacune des éditions de l’exposition montréalaise.

Alexandre Champagne fait de la photographie depuis l’âge de sept ans, d’abord sur pellicule, s’initiant très tôt à l’art de la chambre noire. En 2013, il lance avec sa conjointe Marilou Bourdon le blogue de recettes et d’art de la table Trois fois par jour, qui rayonne depuis sur plusieurs plateformes. Reconnu pour la composition et l’esthétisme de ses images, il réalise ses propres projets depuis 2017. Propriétaire d’un studio photographique, il signe des contrats commerciaux mais aussi philanthropiques, soucieux de redonner à la communauté. Il enseigne la photo et lancera à l’automne, aux Éditions Cardinal, un livre intitulé L’art de réussir toutes ses photos avec son téléphone cellulaire, pour permettre au plus grand nombre de se familiariser avec le potentiel photographique des appareils intelligents.

Alain Schroeder, lauréat d’un premier prix, à Montréal du 26 au 31 août
Alain Schroeder est un photojournaliste belge né en 1955. En 1989, il fonde l’agence Reporters (www.reporters.be). Il a illustré plus de 30 livres dédiés, entre autres, à la Chine, à la Perse, à la Renaissance, à la Rome antique, à la Thaïlande, à la Toscane, à la Crète, au Vietnam, à Budapest, à Venise et aux jardins, abbayes et sites naturels en Europe. Ses photos sont notamment parues dans National Geographic, Geo et Paris Match. Il a remporté de nombreux prix internationaux.

Lauréat du 1er prix dans la catégorie Sports pour son reportage photo intitulé Enfants jockeys, le photographe belge Alain Schroeder sera à Montréal du 26 au 31 août afin de participer à divers événements. Photographiées en septembre 2017, les images témoignent du quotidien de garçons de cinq à dix ans montant sans selle de petits chevaux, pieds nus et avec très peu de protection, durant les courses du Maen Jaran, sur l’île de Sumbawa, en Indonésie.

© Luca Locatelli

Laisser un commentaire