World Press Photo Montréal 2019

Une jeune fille cueille des fleurs en chemin, entre Tapanatepec et Niltepec, une distance de 50 km, le 29 octobre. © Pieter Ten Hoopen, Agence VU/Civilian Act

L‘exposition du World Press Photo 2019 mettant en vedette les images gagnantes de la 62e édition du concours international de photographie de presse sera présentée au Marché Bonsecours à Montréal du 28 août au 29 septembre. Les gagnants ont été choisis par un jury indépendant qui a examiné plus de 78 801 photographies captées par 4 738 photographes de 129 pays. D’autres activités et expositions en lien avec la photographie graviteront autour de l’événement avec, entre autre, une lecture de portfolio en compagnie de professionnels de l’image et de photographes lauréats du World Press Photo. La comédienne et réalisatrice Monia Chokri sera la porte-parole de la 14e édition du World Press Photo 2019.

Invitées d’honneur de l’édition 2019

La Française Bénédicte Kurzen et la Belge Sanne De Wilde, photographes lauréates du premier prix dans la catégorie Portraits (Reportages) et Whitney C. Johnson, présidente du jury du World Press Photo 2019 et vice-présidente des expériences visuelles et immersives chez National Geographic, seront à Montréal pour lancer la prochaine édition de l’Expo World Press Photo Montréal. Toutes trois participeront à plusieurs rencontres et activités publiques, professionnelles et scolaires. Bénédicte Kurzen et Sanne De Wilde sont les premières femmes photographes de l’histoire du World Press Photo à cosigner une série récompensée par un premier prix dans la catégorie Portraits, pour leur reportage intitulé Land of Ibeji.

Pieter ten Hoopen : premier lauréat du nouveau prix Histoire de l’année
Le nouveau prix Histoire de l’année a été attribué au Suédois Pieter ten Hoopen de l’Agence Vu, pour sa série de photos témoignant du passage d’une caravane de migrants. Pieter ten Hoopen est également fondateur de la société Civilian Act à Stockholm en Suède.

Ayant couvert les séquelles de la guerre et plusieurs crises humanitaires depuis 2004, il a travaillé durant de longues périodes en Afghanistan et en Irak, ayant notamment été basé à Kaboul et à Nairobi. Son travail a été récompensé par plusieurs prix prestigieux, dont celui du photographe de l’année en Suède à trois reprises, ainsi que par trois prix au World Press Photo, en 2008, 2010 et 2019.

« En octobre et novembre 2018, des milliers de migrants venus d’Amérique centrale ont rejoint une caravane en direction de la frontière des États-Unis. La caravane a quitté San Pedro Sula (Honduras) le 12 octobre et, la nouvelle se répandant, a attiré des personnes du Nicaragua, du Salvador et du Guatemala. Des caravanes de migrants font le voyage jusqu’à la frontière américaine tous les ans, mais celle-ci était la plus grande de ces dernières années, comptant environ 7 000 voyageurs, dont au moins 2 300 enfants selon les agences de l’ONU. Le voyage s’est effectué dans des conditions déplorables : les voyageurs ont souvent marché plus de 30 km par jour, sous des températures au-delà des 30 °C. »

À propos du World Press Photo
Le World Press Photo est une organisation indépendante et sans but lucratif, basée à Amsterdam, où elle a été fondée en 1955. La fondation s’engage à développer et à faire progresser des normes élevées en photojournalisme et en documentaire dans le monde entier. Au cours de l’année, l’exposition est vue par 4 millions de personnes, dans 100 villes et plus de 45 pays.

 

Des familles font leur toilette, lavent leurs vêtements et se reposent au bord du Rio Novillero alors que la caravane prend un jour de repos près de Tapanatepec, Mexique, le 29 octobre. © Pieter Ten Hoopen, Agence VU/Civilian Act

Un père et son fils se sont endormis après une longue journée de marche, à Juchitán, Mexique, le 30 octobre. © Pieter Ten Hoopen, Agence VU/Civilian Act